Prochains ateliers:

 Le 17/11/2017 à 10h30

(début de vie) à l'Envolée.

 

 

Inscriptions ici

 

Porter un enfant "différent"

Je suis kinésithérapeute et je suis spécialisée en pédiatrie. Je travaille donc depuis plus de 15 ans maintenant avec des bébés et des enfants en retard psychomoteur, IMC, trisomiques, nés prématurément...

 

Le portage chez ces enfants peut être tout à fait bénéfique, et ce à plusieurs niveaux.

 

Tout d’abord, et c’est le point le plus important, il permet de tisser un lien entre le parent et le bébé, lien établi parfois difficilement de par une naissance difficile, une longue période passée en néonatologie, une annonce de handicap particulièrement douloureuse. Lorsque le bébé est placé en écharpe, il s’apaise, permettant à sa maman ou à son papa de se sentir à nouveau compétent dans son rôle de parent. De plus, le bébé étant à hauteur d’homme, une communication s’établit plus facilement entre le porteur et l’enfant. Nous savons combien cette communication est importante.

 

Le portage physiologique en écharpe permet également au bébé de se regrouper sur lui-même, et ainsi d’organiser sa motricité autour de son axe. Certains enfants ont tendance à placer tout leur corps en extension et en asymétrie. Bien placé en écharpe, il est possible de contrôler cette tendance à l’extension.

 

Enfin, un portage physiologique place les hanches en position correcte, centrant la tête fémorale dans le cotyle. Ce point est particulièrement important chez les bébés à risque de subluxation de hanche, tels que les bébés porteurs d’une IMC.

 

Telles sont , entre autres, les raisons qui me poussent à proposer le portage de ces bébés peut être un peu « différents », mais qui ont tout comme les autres bébés le besoin de se construire dans la sérénité et la confiance.

 

Afin d'aborder le portage de ces enfants de façon spécifique, je vous propose des séances individuelles.

 

Contactez-moi afin que nous puissions en discuter.